Sur la route du Maïs...

Publié le par coriandre-et-cie

Aujourd'hui ...

c'est parce que ...
... je suis en partance pour amener "mon petit" vers sa nouvelle vie...
boudiou que ça fait drôle de dire ou d'écrire ça !
Nous amenons Maxime...le canapé...la télé...les assiettes...le lit...le bureau...le micro-ondes...l'aspirateur...les coussins...et tout le train train...
pour PAU...mon petit part à l'université de Pau...17 ans...bientôt 18 mais pas encore...et en appartement !
Il est tout excité mais moi je le suis moins..; croyez-moi...

...que j'ai pensé...
 vous mettre la recette du maïs doux que j'ai dans mon potager...

pourquoi ce titre ?...et bien sur les 158 km qui vont nous séparer mon bébé et moi...
nous avons des champs de maïs à "perte de vue" ou à en perdre la vue !!!! lol

Alors voilà mon petit jeu de mot...pour essayer d'oublier ce petit noeud que j'ai au fond de mon coeur...


Le maïs doux de mon potager...


Cuire 10 minutes dans de l'eau bouillante
et consommer " à croquer" avec ou sans beurre




oh j'ai croqué dedans !
à vous !

et je souhaite une grande réussite à mon fils pour ses études...



car avec les vas et vient des week-end...
je vais en voir des champs de maïs !
deux ans ...c'est long !



Publié dans légumes pâtes & co

Commenter cet article

palaisdeslys 31/08/2009 20:38

Un bébé qui a dû grandir trop vite comme tous....Moi j'ai 30 ans et ma mère me demande toujours quand est ce que je reviens à la maison?!!!!Le maïs, j'adore le croquer aussi de cette façon, le maïs grillé envahit les rues de Paris à certaines époques et j'adore cette odeur quei se dégage à ce moment-là!

AMELIE 31/08/2009 08:18

J'adore...! Ton maïs entamé...me fait pensé aux dessins animés les deux corbeaux qui dévoraient les épis à toute vitesse" Hekel et JEKEL, je ne garantis pas l'hortaographe, c'est loin, mais les enfants et mon père adorait (lol).Bisous et bon retour parmi nous !

Fantaisie 30/08/2009 16:05

Courage, les oiseaux quittent toujours le nid !Le plus difficile c'est le premier envol !Très bon dimanche

Doria 30/08/2009 11:25

Comme je te comprend !Lorsque la fille aînée est partie sur Paris pour continuer ces études, j'ai eu un noeud au ventre pendant plusieurs semaines puis on s'y fait.Je me dis que c'est bientôt le tour de ma deuxième et j'appréhende un peu ce moment.Bisous et bon dimanche, Doria

cathdragon 30/08/2009 09:11

bon courage ! et bonne réussite à ton fils ! cath

ciorane la pauvresse 30/08/2009 08:23

Eh oui, le temps passe, les enfants grandissent, ils s'éloignent peu à peu... mais heureusement la gourmandise reste pour oublier un peu. Ton maïs si tendre, si doux est sacrément appétissant.

valerie de Family Blog 30/08/2009 03:22

que le temps passe vite...ils sont petits puis un jour ils quittent le nid...couragebon dimancheval

cannelle68540 29/08/2009 20:53

super, je ne savais pas que c'était si simple! bonne chance à ton fils!

Nadjibella 29/08/2009 10:52

Bon courage à la maman. Le mien a 16 ans et il passe en terminale, donc dans une année, je pourrai être dans la même situation que toi. je te comprends.

Yolande 28/08/2009 21:14

courage... courage...pleins pleins pleins de bisous de réconfort pour toigros ... euh non.... énoooooooooooooooooormes bisous

Catherine 28/08/2009 15:35

Courage "ma grande" !!!Je sais c'est facile à dire pour moi, mon ainée n'a que 7 ans 1/2 .....Je suis de tout coeur avec toibisous

lileo 28/08/2009 14:55

Ce moment est encore loin pour moi, mais le temps passe très vite....Le mais doux c'est trop bon à croquer.

les recettes de Céci 28/08/2009 14:38

Ça doit être dur dur en effet!! couragebisous

wombi 28/08/2009 14:13

Bonne chance à ton fils !

Mamouzette 28/08/2009 14:08

Bon courage, j'ai aussi passé par là,je souhaite à ton fils de réussir,super ton mais, je croque un coup dedans  avant de me remettre au boulot,bonne journée, bisous, Mamouzette

AMELIE 28/08/2009 13:50

Rassures-toi, toutes les mamans comprennent ce petit noeud, les yeux qui piquent et un sanglot qu'on ne peut pas réprimer, en t'écrivant, je revis ces moments difficiles pour moi, quand mes deux bébés sont partis le même mois chacun vers leur vie...on est parti aussi, installer le plus jeune à Paris, mais en rentrant, l'autre était aussi parti (pas loi, le village à côte), mais quand je me suis vue dans ma maison vide, les armoires vides..., je ne savais plus quoi faire et j'étais là...devant ce vide, mes valises pleines et ne pas savoir où les mettre...(lol)C'est un moment difficile, mais heureux quand même, on les a bien élevés et ils se débrouillent, c'est bien, mais le coeur de mère ne l'entend pas de la même manière que la raison.Bisous tout plein !

AurelieW 28/08/2009 13:40

et bien alors je souhaite surtout bon courage à la maman!!!

babouchka 28/08/2009 11:06

Comme c'est dur la séparation! Je connais et je te comprend. Gros bisous Coriandre.

tattoofood 28/08/2009 07:57

comme je te comprends !moi non plus je ne voudrai pas être à ta place, c'est vrai qu'il est jeune ce grand garçon, mais bon si c'est pour son avenir...je lui souhaite moi aussi deux année de réussite !tes photos sont magnifique, et nous aussi nous adorons croquer dans du maïs bien tendre comme les cowboys !!!bisous